Alors que vous étiez sur une route sombre, dans un village abandonné, vous vous êtes retrouvés bloqués, dans l'incapacité total d'aller plus loin. Comment faire à présent, alors que d'étranges êtres vous entourent ?
 
Graphic Eternity  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
APRES DEUX ANS, JOUR POUR JOUR, D'EXISTENCE, NO MAN'S LAND FERME SES PORTES ! MERCI A TOUS CEUX QUI ONT PARTICIPES D'UNE MANIERE OU D'UNE AUTRE A L'ACTIVITE DU FORUM ! Pour en savoir plus rendez-vous ici. Rejoignez nous dès maintenant sur nos autres forums : Closer to the edge, Kings & Queens et Night of the hunters !

Partagez | 
 

 « CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage




avatar

••••••


♦ Messages : 89
♦ Date d'inscription : 18/07/2010





MessageSujet: « CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)   Ven 29 Avr - 13:11



    CAMISOLE OU MENOTTES
    -> Fous & Prisonniers

    Feat Jamie Dornan
    Libre


    Feat Garrett Hedlund
    Libre
    Feat Dakota Fanning
    Libre


    Feat Keira Knightley
    Libre


    © Réalisation des codes par S. Jalindra Wallsworth alias < morphine >.
    Toute copie partielle ou totale est interdite et sera punie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nomansland-original.forumactif.com


SADDIE-LOU
Trust me, I'm dangerous.


avatar

SADDIE-LOU☠ Trust me, I'm dangerous.
••••••


♦ Messages : 1741
♦ Date d'inscription : 18/07/2010
♦ Particularités : Possibilité de se transformer en eau et en feu (totalement ou une partie de son corps). Peut contrôler les émotions des autres, et toutes les autres capacités des sorciers.
♦ Localisation : A Bodie, et c'est bien parce que je n'ai pas le choix !




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 21 ans
♦ Groupe: Les sorciers
♦ Relations:


MessageSujet: Re: « CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)   Sam 30 Avr - 17:32





    INFORMATIONS GENERALES

    ▌Lou Irina Dashwood
    ▌17 ans
    ▌Née le 3 janvier 1994 à Denver, dans le Colorado aux Etats-Unis.
    ▌Ancien métier
    Particularités :
    Lou est sociopathe. Sa maladie a été diagnostiqué alors qu'elle avait huit ans et qu'elle avait, inconsciemment, tué son frère.

    « souriante - rêveuse - impulsive - antisociale »


    HISTOIRE
    Lou n'est pas une fille que l'on pourrait qualifier de normale. En effet, elle est sociopathe. Comme tous les sociopathes, sa maladie a toujours été présente, ancrée en elle. Mais elle ne s'est déclarée que bien après sa naissance, sans que personne ne s'y attende. Les premières années de la vie de Lou ont été tout à fait banales. Elle vivait avec ses parents, et trois ans après sa naissance, avec son petit frère. Ses parents ont été très surpris en voyant que leur fille n'était strictement pas intéressée par son petit frère qui avait trois ans de moins qu'elle. Quand son père et elle allèrent voir sa mère et son petit frère à la maternité, la petite fille se contenta d'un petit coup d'oeil puis s'amusa avec sa poupée, ignorant superbement le bébé. Ses parents se sont dit que c'était juste une très grande rêveuse et qu'elle était un peu jalouse de l'arrivée du petit garçon. Les cinq années suivantes n'ont pas été très différentes. Lou était très réservée, très à l'écart des autres. Elle n'avait aucun ami à l'école, et ne regardait même pas son petit frère qui, pourtant, voulait souvent jouer avec elle. Lou avait huit ans, et son frère cinq quand le drame arriva. Elle jouait dans le couloir vers les escaliers, aux mikado , très concentrée sur son jeu, quand son frère, la tornade, fit irruption dans le couloir, pour aller dans sa chambre. N'ayant pas remarqué les mikado étalés sur le sol, il mit un coup dedans, les étalant, et sortant Lou de sa torpeur. Elle a poussé un hurlement strident et s'est levée brusquement. Elle a poussé son frère et s'est reportée sur ses mikado, pour les remettre en place. Elle était dans sa bulle, rien ne pouvait plus la sortir de son état de léthargie complet. En entendant un bruit sourd, la mère des deux enfants arriva, au rez-de-chaussée, l'étage du dessous où se trouvait Lou, en train de s'amuser avec ses mikado. Quelques heures plus tard, sans que Lou ne comprenne ni comment ni pourquoi, elle se retrouvait face à un homme inconnu qui lui posait de questions. Peu de temps après, le diagnostique était donné : Lou souffrait de sociopathie et, en apprenant le décès de son frère, qu'elle avait poussé dans les escaliers, elle ne regrettait pas le moins du monde son geste. Depuis ses huit ans, Lou se retrouve donc dans un hôpital psychiatrique et elle ne ressent absolument aucun sentiment pour personne. Pas même pour ses parents qui, après avoir perdu leur fils et leur fille en même temps, se sont séparés et qu'elle voyait encore de temps en temps. Il y a peu, Lou a été tranportée vers un autre hôpital, pour se rapprocher de la ville où avait déménagé sa mère. Sauf que, sur sa route, elle s'est retrouvée bloquée, comme de très nombreuses autres personnes, dans Bodie. Pour Lou, c'est juste l'occasion d'être libre. C'est une machine, elle n'a aucun sentiments, qui sait ce qu'elle pourrait faire aux autres habitants de Bodie...


    SES LIENS

    AZARIEL J. KEENAN
    Quand Azariel a vu Lou, seule, assise dans un coin plus ou moins perdu de la ville, il n'a pas hésité une seule seconde : il a été lui parler. Son côté sociable refaisait brusquement surface devant le visage enfantin et gentillet de Lou. Il a bien vite déchanté, en se rendant compte que Lou n'était peut-être pas si innocente que cela, au final... Elle ne lui a pas jetté le moindre regard, continuant à ramasser des pierres et à les jetter plus loin, elle semblait n'avoir pas remarqué la présence d'Azariel à ses côtés, qui ne s'était pas encore présenté. Il n'a d'ailleurs pas tarder à le faire, après un raclement de gorge, il l'a salué et s'est présenté. Lou n'a pas bronché. Elle a continué à faire comme si de rien était, sans se soucier de blesser Azariel en l'ignorant superbement. Le jeune homme a pourtant été plus intrigué qu'autre chose. Cette fois-ci, c'est son côté fouineur qui a refait surface et il lui a posé de très nombreuses questions pour comprendre le pourquoi du comment. Elle continuait à l'ignorer. Azariel veut absolument savoir et comprendre pourquoi et comment elle est comme ça, et n'hésitera pas à utiliser tous les moyens possibles à imaginer pour lui faire dire la vérité. Ce qui n'est pas chose aisée. Azariel ne sait pas qu'il risque de perdre bien plus que son amour propre en faisant de telles recherches... Dieu seul sait quand la véritable personnalité sociopathe de Lou refera surface et de trop nombreuses questions pourraient bien la mettre en rogne...

    KAYLAN J. CARLSON
    Lou et Kaylan se sont rencontrés un soir de pleine lune. Autant dire qu'entre un mi loup-garou et une sociopathe, l'entente n'a pas vraiment été au rendez-vous... Kaylan était énervé, comme chaque soir de pleine lune étant donné sa condition de mi humain, mi loup-garou. Et Lou était seule, en train de se balader dans la ville, perdue dans ses pensées, totalement inconsciente des dangers qui l'entouraient. Ce danger en particulier était Kaylan. Kaylan n'étant pas transformé puisqu'il n'est pas un loup-garou à part entière. Le jeune homme, d'habitude silencieux, n'a pas hésité à accoster Lou, l'insultant sans aucune raison apparente, il commençait même à devenir violent. La jeune femme avait toujours le regard dans le vague, toujours inconsciente quant à ce qu'il risquait, inévitablement d'arriver, à savoir, sa mort. Heureusement pour Lou, Kaylan a réussit à reprendre sa conscience d'humain quelques instants, ce qui lui a permit de s'en aller d'ici avant de la blesser. Du coup, quand Kaylan croise Lou dans la ville, en pleine journée, il a peur de la blesser, elle qui paraît si fragile... Quant à Lou, elle n'en a strictement rien à faire et continue sa vie comme si de rien était, aucun sentiment particulier tel que la peur ou l'agacement ne la gagnant, même quand Kaylan vient lui parler pour se racheter d'une manière ou d'une autre, en lui apportant de la nourriture, des vêtements, etc. Lui, il veut juste se racheter.

    REIRA KURK
    Reira et Lou se sont rencontrées dans le bus qui les a menées ici, bien que ce ne soit pas sa destination finale, en réalité. Les deux jeunes femmes étaient même assises côte à côte. Un policier les surveillait, se méfiant toujours de Lou et ses réactions imprévisibles. Tout le long du voyage, quelques heures en tout, Reira ne cessait de se plaindre, prétextant des maux de ventre, puis des maux de tête, et de bien autres souffrances n'existant pourtant que dans sa tête. Lou, ne pouvant ressentir aucune émotion particulière, n'y a pas réellement fait attention. Mais quand Reira s'est mise à s'agiter dans tous les sens, lui mettant un ou deux coups de poing au passage - bien involontaire, évidemment - Lou n'a pu s'empêcher de s'énerver. Un hurlement strident a retentit dans le bus et malgré sa ceinture de sécurité, la blondinette a bondit sur Reira, s'aggripant à ses cheveux, lui en arrachant au passage, et la frappant de ses petits poings. Reira a tenté de se défendre, mais face à une furie comme Lou, sociopathe depuis sa plus tendre enfance, elle ne pouvait strictement rien faire... Un policier a dû venir pour retirer Lou de là et la faire se calmer. Evidemment, elles n'ont pas terminé le voyage côte à côte et dans la ville, Reira fait tout pour éviter Lou qui l'effraie plus que de mesure. Lou, elle, a déjà tout oublié et ne s'en soucie pas le moins du monde.

    AIMY D. FEVER
    Quand Aimy et Lou se sont rencontrées, il faisait nuit. Peu de personnes traînaient dans les rues. Lou, elle, était assise sur un muret, dans le centre de la ville, sans se soucier des personnes étranges et effrayantes qui traînaient autour d'elle de temps à autre. Elle se contentait de fixer un point invisible, sans se préoccuper du reste. Quand Aimy est apparue, blottie dans un manteau à cause de la pluie qui commençait à tomber, un air plus qu'effrayé sur le visage, Lou n'a pas pu s'empêcher de la dévisager et de la regarder avancer, buttant parfois sur quelques cailloux, ne cessant de jetter de très nombreux coups d'oeil autour d'elle. Lou était plus qu'amusée, étant dans une période de sa sociopathie où tout ce qui l'intéresse, c'est de voir des personnes avoir peur, voir même souffrir. Ce qui n'a pas tardé à arriver à Aimy. Alors que celle-ci continuait d'avancer, se trouvant à quelques mètres de Lou, elle a croisé une autre personne. Cette personne avait le visage blafard et paraissait affamé mais peu sûre d'elle. Le corps d'Aimy s'est mis à s'agiter, comme si elle était traversé par l'électricité. Ce qui était le cas, mais ça, Lou ne pouvait pas le savoir. Malgré tout, elle a explosé de rire. Un rire froid, hautain et effrayant. Voir Aimy souffrir l'a fait rire, oui. L'homme - qui était en réalité un vampire - a parut se concentrer pour se contenir et s'est enfuit en courant. Aimy s'est tournée en direction de Lou, ayant peur de subir un nouveau choc électrique mais ça n'a pas été le cas. Lou était une humaine. Sans plus attendre, Aimy a fuit, de peur de croiser un être surnaturel. Une rencontre des plus banales que Lou ne tardera pas à oublier. Quand à Aimy, elle se rappelle juste que la première humaine qu'elle a croisé dans la ville, Lou, ne l'était finalement pas tant que ça...

    © Modèle mis en place par Saddie-Lou R. Blackhood alias ♣ Miss Nothing
    & S. Jalindra Wallsworth alias < morphine >.
    Toute copie partielle ou totale est interdite et sera punie.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*



Dernière édition par Saddie-Lou R. Blackhood le Sam 18 Juin - 21:47, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Drake ♦ Inhuman, Heartless & Dangerous


avatar

••••••


♦ Messages : 192
♦ Date d'inscription : 22/02/2011
♦ Particularités : Contrôle le brouillard, les corbeaux et les loups
♦ Localisation : A Bodie, viens donc me rejoindre ...




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 27 ans
♦ Groupe: Dents Pointues
♦ Relations:


MessageSujet: Re: « CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)   Lun 2 Mai - 20:18





    INFORMATIONS GENERALES

    ▌Mark Jason Trestord
    ▌26 ans
    ▌19 Novembre 1984 à Chicago
    ▌Dealer
    Particularités :
    Pulsions de meurtres. Enfermé pour multiples meurtres sur personnes sans défenses

    « Souriant - Malin - Agressif - Impulsif »


    HISTOIRE
    Ne vous fiez pas au sourire éblouissant de Mark, si vous le croisez, je vous conseil de fuir. Il a été baladé d'orphelinat en orphelinat, de famille d'accueil en famille d'accueil, son père était alcoolique et sa mère dépressive, ils sont tous les deux morts lors d'un accident de voiture, le père avait trop bu et a dévié de la route. Très jeune, il a plongé dans la drogue et a commencé ensuite à en vendre, il pouvait facilement se faire beaucoup d'argent. Puis, il a laissé ses pulsions agir, ses envies de meurtres. A chaque fois qu'il voyait des pauvres gens, il avait envie de les tuer, pour aucune raison précise. La première fois qu'il s'est laissé tenté, il s'est tout de suite senti libre. Puis, il a recommencé avant de se faire emprisonné. Il s'est enfuit à l'âge de 20 ans, sauf qu'il a recommencé, il a tué tout un groupe de jeunes, et s'est vite retrouvé en prison. Maintenant, il fait partie du trafic pour changer de prisons, aller dans un beaucoup plus sûre. Direction Bodey, il pourra être libre en quelques sortes.


    SES LIENS

    JULLIAN E. LAWFORD
    Lorsque le bus des prisonniers et des fous s'est arrêté à Bodie, Mark n'y croyait pas. Oh, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il était heureux, ça c'est sûr ! Il était libre... d'une certaine façon, bien sûr... Bref, le bus s'est arrêté et Mark a pu aller se promener librement dans les rues de la ville. Dans ces rues, il a croisé Jullian, présent ici depuis quelques heures. Jullian a été plus qu'étonné de voir de nouveaux arrivants et il a questionné Mark. Ce dernier a préféré taire l'endroit d'où il venait, et a juste dit qu'il était arrivé en voiture avec des amis. Jullian l'a cru sur parole et ils ont bien sympathisé, se sont trouvés pas mal de points en commun. Alors qu'en réalité, ils n'en ont quasiment pas : Mark s'est inventé un passé pour faire croire à Jullian qu'il est quelqu'un de bien. L'objectif de Mark en faisant cela ? Tout simplement se faire un allié dans la ville qu'il pourra manipuler à sa guise, il veut se servir de Jullian, il ne le considère pas comme un ami. Après tout, il n'a jamais eu d'amis. Sauf que Jullian est loin d'être un simple humain et il n'est pas bête non plus. Il finira forcément par se rendre compte des mensonges de Mark et ça, Jullian lui fera payé, à sa façon : aucun doute là dessus !

    COLEEN J. ANDERSON
    En voyant Coleen pour la première fois, Mark n'a d'abord pas pu s'empêcher de songer à elle comme une future victime. Il faut dire qu'avec son visage enfantin et ses magnifiques cheveux blonds, elle était magnifique et serait sûrement une proie facile... Pourtant, Mark a très vite déchanté. Sourire aux lèvres, il s'approchait d'elle. Ce n'est que là qu'il s'est rendu compte qu'elle était presque transparente... Oui, vous avez bien lu : presque transparente ! Il pouvait voir Bodie à travers elle. Mark est bien resté cinq minutes, à face à elle, à la regarder, sans comprendre. Il a finit par prendre la parole, demandant d'une voix très peu sûre qui elle était. Coleen, qui ne s'était pas encore rendue compte de la présence de Mark a crié en l'entendant prendre la parole et, sans plus attendre, elle a prit la fuite. Mark n'a, bien évidemment, pas pu la suivre. Cette rencontre l'a énormément perturbé, il ne comprend plus rien. Ce qui ne veut pas pour autant dire qu'il va changer de comportement vis à vis des autres. Ses instincts meurtriers referont toujours surface, quoi qu'il arrive...

    NOLAN J. LEFEVRE
    Mark a beau être très intelligent, en tant qu'humain, il ne peut pas faire face à un vampire aussi puissant que Nolan. Ce dernier a croisé Mark dans la ville, un soir où peu de personnes se baladaient. Ils étaient arrivés à Bodie quelques jours auparavant, et Mark, toujours aussi sûr de lui malgré sa rencontre avec un fantôme, a décidé d'aller se promener. Nolan a tout de suite comprit que Mark n'était pas comme les autres humains. Il l'avait observé toute la journée de la veille et s'était rendue compte à quel point il avait un esprit pervers, déplacé, et meurtrier. Nolan est persuadé qu'il ferait un très bon vampire sanguinaire mais il veut d'abord tester ses limites. Pour ça, il s'est rapproché de lui, lui parlant comme un égal. Il le teste, cherche à savoir s'il ferait un bon allié. Pour l'instant, la réponse est oui : Mark n'a aucune conscience, aucun sentiment pour qui que ce soit et ça plaît à Nolan qui risque très bien de finir par transformer Mark pour en faire son acolyte.

    ESPERANCE SILVESTER
    Quand il la vu, il l'a observé, elle avait l'air si faible, si fragile et sans défense. C'était assez pour lui pour avoir une envie de meurtre et c'est le genre de chose au quelle il ne résiste pas. Alors il la poursuivit et l'a agressé. Il aurait put la tuer si un homme n'était pas venu secourir la jeune femme. C'est à contre cœur qu'il a dût prendre la fuite. Mais il ne l'oublie pas, s'il revoit la jeune femme, elle ne s'en sortira pas.

    © Modèle mis en place par Saddie-Lou R. Blackhood alias ♣ Miss Nothing
    & S. Jalindra Wallsworth alias < morphine >.
    Toute copie partielle ou totale est interdite et sera punie.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Shut up ! & love me...now!


avatar

Shut up ! & love me...now!
••••••


♦ Messages : 1763
♦ Date d'inscription : 18/07/2010
♦ Age : 27
♦ Particularités : UC
♦ Localisation : Dans ton lit, sur ton toit, derrière toi ... Qui sait ?




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 21 ans
♦ Groupe: Sorciers
♦ Relations:


MessageSujet: Re: « CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)   Jeu 5 Mai - 12:35





    INFORMATIONS GENERALES

    ▌John Michael Trishfields
    ▌29 ans
    ▌13 décembre 1981 à Londres
    ▌Banquier
    Particularités :
    Sous ses airs de ses jeunes premiers, John est un tueur en série qui prend plaisir à voir le sang couler ...

    « Mystérieux - Machiavélique - Ironique - Dangereux »


    HISTOIRE
    Le fait que John soit tombé par terre lorsqu'il est sorti du ventre de sa mère, explique sa folie ... Ou alors ce sont tous les insectes qu'il a mangé étant petit. Enfin ... que ce soit pour telle ou telle raison, il a toujours été différent des autres enfants. A cinq ans il riait devant les films gores et d'horreur. A huit ans il observait d'un air très intéressé, les meurtres dans les films. A dix ans il tuait son premier chat et fut découvert et engueulé par ses parents. Par la suite, lorsqu'il tua des animaux du quartier, il les enterra dans le jardin familiale. C'est a dix neuf ans qu'il commit son premier vrai meurtre en assassinant une jeune femme, tout à fait par hasard, pare que ça tomba sur elle. Pendant neuf ans, il tua sans la moindre limite, sans discrimination d'aucune sorte. Au total, il tua une trentaine de personnes de part les Etats-Unis et devint l'un des criminels les plus recherchés du pays. Ce n'est qu'après sept années de la sorte, qu'un portrait robot fut diffusé. Et neuf années après le début,il fut arrêté. Son jugement vient à peine de passer et pour lui, ce sera la peine capitale. Il était en partance pour le couloir de la mort lorsque le bus s'est retrouvé bloqué dans la ville.


    SES LIENS

    Vasilka I. Stoïnoff
    John est celui qui a tué Vasilka, totalement par hasard. C'est tombé sur elle, mais ça aurait pu être n'importe qui d'autre, il fallait juste qu'il assouvisse son besoin de tuer quelqu'un. Et c'est sur elle qu'il a décidé de se défouler. Elle est morte dans d'atroces souffrances et elle s'est promit de se venger, d'une manière ou d'une autre. Elle a été ravie de revenir sur Terre, en tant que fantôme. Et sa vengeance, elle compte bien l'assouvir ! Elle est à la recherche de John, depuis sa mort, et elle compte bien le retrouver, d'une manière ou d'une autre. En se retrouvant à Bodie, elle avait peur de ne pas pouvoir y arriver finalement, mais il se trouve que, lui aussi, il est à Bodie... Elle va en profiter et se venger !

    UZZIEL D. PACINI
    Par des rumeurs courant dans Bodie, Uzziel a cru comprendre que John était un vampire. Qui d'autre pourrait causer des morts et effrayer les habitants de la ville ? On se le demande bien. Du coup, Uzziel a commencé à observer John de loin. C'est au bout de deux jours qu'il a compris que John était loin d'être un vampire. Loin de là, même, puisque c'est un simple humain. Enfin, simple, pas tant que ça. En découvrant son erreur, Uzziel a été parlé à John, histoire d'apprendre à le connaître et surtout de comprendre pourquoi tant de personnes sont effrayés par cet homme banal. Tout du moins, en apparence. Quelques paroles echangées ont suffit à Uzziel pour comprendre que John est loin d'être un petit humain innocent. C'est bien plus que ça. Un tueur en série intelligent, et qui ne se privera pas de faire des victimes. Uzziel hésite. Il ne peut pas tuer un humain, ce serait bien une première fois pour lui, mais d'un côté peut-il le laisser tuer des innocents ? Il n'arrive pas à choisir, il ne sait pas quoi faire, il est perdu. John, quant à lui, n'apprécie pas forcément Uzziel mais ne prête pas réellement attention au jeune homme. Il s'en fiche royalement, en réalité.

    AIMY D. FEVER
    Premier humain qu'Aimy rencontre dans la ville : une sociopathe. Deuxième humain : un tueur en série. Il y a de quoi être effrayée de tout le monde, vraiment... Heureusement, tout ce qu'Aimy sait, au sujet de John, c'est qu'il était dans le bus des fous et prisonniers, et qu'avant d'être dans cette ville, son habitation n'était ni plus ni moins qu'une cellule de prison. Après le pourquoi du comment il est arrivé en prison, elle ne sait rien du tout. Malgré tout, John lui fait extrêmement peur, elle voit à son visage, qu'il est loin d'être aussi sympathique qu'il ne le laisse penser. Aucun sentiments ne le traversent, elle en est persuadée. Quand il est venu lui parler, sourire aux lèvres, jouant les gentils garçons, Aimy lui a parlé comme si de rien était, faisant comme si elle ne se doutait de rien. La vérité est toute autre. Elle a repoussé ses avances, et fait toujours en sorte de ne pas être seule avec lui, peu importe quand. Il lui fait peur, elle l'évite donc autant que possible. John quant à lui, comptait en faire sa prochaine victime mais elle semble bien plus difficile à atteindre qu'il n'y paraît...

    DAVY SMITH
    Il semblerait que ce fantôme soit un véritable emmerdeur. Il sait qu'il a commit des meurtres et à l'air d'avoir envie de le tourmenter tout ça. Le plus pénible c'est que tuer un fantôme c'est impossible, alors il doit le supporter. L'ignorer devient dur surtout qu'il trouve toujours le moyen de bien l'énerver.

    © Modèle mis en place par Saddie-Lou R. Blackhood alias ♣ Miss Nothing
    & S. Jalindra Wallsworth alias < morphine >.
    Toute copie partielle ou totale est interdite et sera punie.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Je ferais une signature toute belle toute nickel par la suite Zarbie


Dernière édition par rebecca c. hemilgton le Dim 8 Mai - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mad MenLeave Me Alone

avatar

Mad Men ♣ Leave Me Alone
••••••


♦ Messages : 931
♦ Date d'inscription : 19/07/2010
♦ Age : 28




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 30 ans
♦ Groupe: I'am Mad !!!
♦ Relations:


MessageSujet: Re: « CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)   Sam 7 Mai - 16:57





    INFORMATIONS GENERALES

    ▌Reira Kurk
    ▌31 ans
    ▌Né le 19 Octobre 1979
    ▌Aucun métier
    Particularités :
    Elle est atteint de divers trouble du comportement, elle est paranoïaque, bipolaire et hypocondriaque sans compter le nombre incalculable de phobie qu'elle a.

    « Drole - Mesquine - Peste - Versatile »


    HISTOIRE
    L'enfance de la jeune femme c'est bien passé, aucune trouble à signaler, elle était juste d'humeur changeante pouvant sauter du coq à l'âne mais rien de bien grave. Personne ne soupçonnait qu'elle était bipolaire. En entrant au collège elle était de plus en plus étrange, elle voyait le mal partout et son humeur était encore plus horrible qu'avant. Et voila qu'au lycée elle vint à penser qu'elle était tout le temps malade. Voyant que ça n'allait pas, ses parents la firent voir à plusieurs médecin et psychologue. On leur énuméra donc la liste de ses problèmes : bipolaire, paranoïaque et hypocondriaque. Ne pouvant pas gérer ça, elle fut internée dans un hôpital, elle aurait dut sortir, mais elle n'était pas prête pour le monde extérieur. Elle ne semble pas pouvoir guérir. Son cas s'aggrave et elle devient même violente. La jeune femme insulte et agresse les infirmiers. Ne pouvant plus s'occuper de son cas, elle est transférée dans une autre hôpital qu'elle ne verra jamais puisqu'elle se retrouvera à Bodie.


    SES LIENS

    KIMBERLY C. MILLER
    Perdu dans la ville, Reira a eut le malheur d'assister à quelque chose qu'elle n'aura pas du voir. Elle a vu cette femme dont elle ignore le nom sauter sur quelqu'un et le tuer. Le plus étrange c'est qu'elle lui a mordu le cou comme un vampire. La pauvre commence à se croire dingue, elle a fuit, mais elle est presque sûr que la femme l'a entendu ou vu partir. Elle fait tout son possible pour ne pas la croiser.

    NATHANAEL M. DONOVAN
    Quand Reira et Nathanaël se sont rencontrés, ce dernier était sous forme de loup-garou. Il a bien tenté de résister mais l'appel du sang a été plus fort... il a sauté sur Reira qui a tout simplement été incapable de protester ou même de hurler, bien trop effrayée. Heureusement pour ces deux-là, un chasseur passait par là et n'a pas hésité une seule seconde à faire fuir le loup-garou, pour sauver la jeune femme. Blessé, Nathanaël s'est enfuit. Le lendemain, quand il a reprit conscience, il s'est rappelé de ce qu'il a fait et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a été soulagé qu'un chasseur soit arrivé à temps pour sauver Reira. Cette dernière, quant à elle, n'a pas oublié cette malheureusement rencontre - comment pourrait-on oublier ce genre de choses ? -. On peut donc ajouter ce traumatisme à la longue liste de troubles qu'elle a... Elle ne comprend rien et ne compte pas en parler à qui que ce soit !

    DORIAN GREYSON
    En voyant Reira seule, Dorian n'a pas hésité une seule seconde et est allé lui parler. Elle n'a pas eu l'air très encline à engager la conversation du coup, le jeune loup l'a fait de lui-même. Au final, leur conversation aura été de courte durée, mais Dorian compte bien faire en sorte que Reira soit moins solitaire et plus extravertie. Une longue mission qui risque d'être très difficile à accomplir. Y arrivera-t-il ?

    LOU I. DASHWOOD
    Reira et Lou se sont rencontrées dans le bus qui les a menées ici, bien que ce ne soit pas sa destination finale, en réalité. Les deux jeunes femmes étaient même assises côte à côte. Un policier les surveillait, se méfiant toujours de Lou et ses réactions imprévisibles. Tout le long du voyage, quelques heures en tout, Reira ne cessait de se plaindre, prétextant des maux de ventre, puis des maux de tête, et de bien autres souffrances n'existant pourtant que dans sa tête. Lou, ne pouvant ressentir aucune émotion particulière, n'y a pas réellement fait attention. Mais quand Reira s'est mise à s'agiter dans tous les sens, lui mettant un ou deux coups de poing au passage - bien involontaire, évidemment - Lou n'a pu s'empêcher de s'énerver. Un hurlement strident a retentit dans le bus et malgré sa ceinture de sécurité, la blondinette a bondit sur Reira, s'aggripant à ses cheveux, lui en arrachant au passage, et la frappant de ses petits poings. Reira a tenté de se défendre, mais face à une furie comme Lou, sociopathe depuis sa plus tendre enfance, elle ne pouvait strictement rien faire... Un policier a dû venir pour retirer Lou de là et la faire se calmer. Evidemment, elles n'ont pas terminé le voyage côte à côte et dans la ville, Reira fait tout pour éviter Lou qui l'effraie plus que de mesure. Lou, elle, a déjà tout oublié et ne s'en soucie pas le moins du monde.

    © Modèle mis en place par Saddie-Lou R. Blackhood alias ♣ Miss Nothing
    & S. Jalindra Wallsworth alias < morphine >.
    Toute copie partielle ou totale est interdite et sera punie.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Because I got nowhere to run
And nowhere to hide
I'm running from the enemy inside
I'll fight for my life
Because I want to survive
This is the end of me
I am the enemy
(c) gif by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

••••••







MessageSujet: Re: « CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)   

Revenir en haut Aller en bas
 

« CAMISOLE OU MENOTTES. » (4/4 libres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Man's Land V1.2 :: A présent, il est trop tard pour reculer. :: Postes vacants-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Air du temps et Société | Régime