Alors que vous étiez sur une route sombre, dans un village abandonné, vous vous êtes retrouvés bloqués, dans l'incapacité total d'aller plus loin. Comment faire à présent, alors que d'étranges êtres vous entourent ?
 
Graphic Eternity  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
APRES DEUX ANS, JOUR POUR JOUR, D'EXISTENCE, NO MAN'S LAND FERME SES PORTES ! MERCI A TOUS CEUX QUI ONT PARTICIPES D'UNE MANIERE OU D'UNE AUTRE A L'ACTIVITE DU FORUM ! Pour en savoir plus rendez-vous ici. Rejoignez nous dès maintenant sur nos autres forums : Closer to the edge, Kings & Queens et Night of the hunters !

Partagez | 
 

 MELANCHOLY [PV CAMERON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


The Own of a VAMPIRE is to KILL


avatar

••••••


♦ Messages : 107
♦ Date d'inscription : 25/09/2010
♦ Age : 30




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 757 ans
♦ Groupe: Vampires
♦ Relations:


MessageSujet: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Sam 23 Oct - 15:48


CAMERON MITCHELL && BILLIE S. WILLIAMS

Bodie... Ses rues désertes, sa population étrange et ses journées longues et ennuyeuses. Billie commençait à avoir du mal à supporter cette nouvelle vie loin de ce qu'elle avait pu connaître au cours des siècles derniers. Elle avait beaucoup de mal à supporter cet enfermement forçé et regrettait amèrement la belle époque où elle pouvait chasser en tout impunité dans les plus belles villes du monde. Elle était désormais cernée par ceux qu'elle détestait le plus au monde, les chasseurs. Contrainte de restreindre ses pulsions et ses envies meurtrières, Billie était totalement frustrée et d'une humeur noire. Rien ni personne ne pouvait la contenter et elle partait souvent seule durant de longues heures pour explorer les vestiges de cette ville fantôme. La fascination et la curiosité des débuts avaient laissé place à la lassitude et l'ennui qui dévoraient Billie de l'intérieur. Laissez un lion enfermé dans sa cage sans jamais courir ou chasser à l'air libre et vous le verrez très vite perdre le goût de vivre. Voilà ce qui arrivait à la jeune femme, quelle ironie pour un être censé être mort depuis des siècles. Un vampire rongé par la mélancolie et les souvenirs de sa vie passée, voilà bien un cliché qui rebutait Billie et elle était prête à tout pour ne pas voir son nom ajouté à la longue liste de vampires pathétiques à l'âme torturée.

Encore une fois, elle avait donc décidé de sortir de sa tannière pour prendre l'air et tenté de se changer les idées... et pourquoi pas trouver une victime au sang bien chaud, prête à être dégustée. Errant dans les rues de Bodie, Billie pouvait sentir chaque humain présent en ville, tout autant de repas qui lui tendaient les bras et auxquels elle ne pouvait pas toucher. Entre les chasseurs rancuniers, les lycans à l'âme de justicier et les sorciers apprentis, impossible de chasser en toute tranquilité. Elle se contentait alors pour le moment d'adeptes qui lui offraient volontairement leur sang, rien de très excitant... Après une bonne heure de marche, Billie se dirigea finalement vers ce que les autres appelaient "Le cimetierre de voitures". Voilà un lieu qui pourrait s'avérer être intéressant et lui permettre d'oublier son ennui l'espace de quelques minutes. Marchant au mileu des cadavres de voitures, les yeux de Billie s'illuminèrent lorsqu'elle aperçut au loin, une pure merveille qu'elle avait eu l'occasion de conduire il y a plusieurs décennies, une sublime Cadillac Eldorado... sublime étant un bien grand mot face à l'état médiocre dans lequel elle avait été laissée. Billie fut alors envahie par un flot de souvenirs de cette belle époque qu'était les années 60. Un sourire sadique se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle sentit une présence non loin d'elle. Grâce à son odorat, elle comprit qu'il s'agissait d'un humain, un homme plus précisémment. Son odeur était des plus agréables et elle espérait que son physique y correspondrait.


Bonsoir bel inconnu.

Dit elle sans même se retourner.


Dernière édition par Billie S. Williams le Mar 9 Nov - 3:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mad MenLeave Me Alone

avatar

Mad Men ♣ Leave Me Alone
••••••


♦ Messages : 931
♦ Date d'inscription : 19/07/2010
♦ Age : 28




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 30 ans
♦ Groupe: I'am Mad !!!
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Mar 2 Nov - 21:27

Un fou dans une ville de fou, super original n'est-ce pas ? Cameron avait une fois de plus perdu le contrôle de son corps ça devenait vraiment lassant à la longue. Pour une fois ce n'est pas le méchant et diabolique Blackwood qui était de sorti. C'était le petite Ellison, ce môme à la curiosité débordante, tellement que ça en devient très dangereux. Qu'est-ce qui avait bien pu le pousser à sortir de sa cachette ? Ça devait être ce cerf qui était apparu au loin. Il faut dire que l'enfant adore les animaux, à chaque fois qu'il en voit un il est comme un dingue et va leur parler comme il le ferait avec un être humain normal. A toute allure, il se dirigea vers l'animal magnifique mais celui ci prit peur et s'en alla. Ce n'est pas la fuite de ce dernier qui empêchera notre bête de curiosité de le suivre pour entamer la conversation avec lui. Sans ce soucier de la direction qu'il prenait, il couru à la poursuite de l'animal. Plus loin, celui ci s'arrêta et regarda le petite garçon ou du moins l'homme. Un grand sourire enfantin illumina alors son visage aux traits adouci par l'innocence. Le cerf avait des bois somptueux d'une beauté rare. Son pelage soyeux luisait sous la rayon de lumière. La bête semblait sortir tout droit d'une conte de fait ou d'"Une histoire sans fin". Lentement, il s'approcha faisant son possible pour ne pas effrayer l'animal plutôt farouche. Arrivé à deux mètres de lui, il se stoppa et le contempla dans toute sa splendeur. Les yeux du petit Elli brillaient de mille feux face à cette incroyable rencontre. Voulant plus, il s'approcha encore un petit peu et tendit très doucement la main pour faire venir le cerf. Ce dernier fut également curieux et s'approcha pour sentir la main du garçon. Quand il le lécha, Elli' éclata de rire, c'était tellement magique comme un instant.

-On peut faire un bout de chemin ensemble ? demanda t'il d'une voix très douce et un peu aigu comparé à la voix normal de Cameron.

L'animal ne semblait pas opposé à ceci et suivit le garçon au premier pas qu'il fit. C'est fou le fait que les animaux semblaient comprendre cet alter ego de Mitchell. Tout heureux, il finit par arriver dans une sorte de "casse" rempli de vieille voiture dans différent état de conservation. Le cerf le suivit dans les allées de carcasse métallique. C'était loin d'être super beau, et classe mais c'était sympa. La bête releva la tête brusquement, elle était aux aguets, inquiet Ellison le regarda en ce demandant ce qui pouvait bien l'effrayer. Sans prévenir, il partit au galop, le petit garçon à ses trousse mais il était bien trop rapide pour lui. Déçu, il errata de courir et fit la mou comme s'il boudait. C'était vraiment trop injuste, il n'y avait pas de quoi fuir, ce ne sont que des voitures réduit à l'état de ferraille ambulante. Ce n'est que quand une voix surgit derrière lui qu'il sursauta. Bon sang, il n'était pas seul. Son corps se tétanisa de peur, ça ne lui plaisait pas du tout, mais alors pas du tout, du tout. Déglutissant, il n'osa pas se retourner et resta au garde a vous les bras le long du corps et fixer devant lui comme si la personne derrière lui allait partir si elle le prenait pour une statue.


[dsl pour le retard ! J'espère que mon post te conviendra !]

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Because I got nowhere to run
And nowhere to hide
I'm running from the enemy inside
I'll fight for my life
Because I want to survive
This is the end of me
I am the enemy
(c) gif by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Own of a VAMPIRE is to KILL


avatar

••••••


♦ Messages : 107
♦ Date d'inscription : 25/09/2010
♦ Age : 30




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 757 ans
♦ Groupe: Vampires
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Dim 7 Nov - 18:11

Billie fut très surprise lorsqu'elle n'entendit pas de réponse et ressentit une grande peur émanant de l'inconnu qui se trouvait derrière elle. Il était rare qu'elle produise cet effet aussi rapidement et cela l'intriguait. Elle se retourna alors et vit un homme grand et visiblement bien bati, qui se tenait dos à elle sans oser bouger. Sentant le jeune homme effrayé, elle préféra y aller doucement et marcha lentement vers lui sans le brusquer. Plus elle se rapprochait de lui, plus elle ressentait une impression étrange, elle sentait comme un conflit intérieur chez cet homme mais n'arrivait pas encore à comprendre pourquoi. Elle ne le connaissait que depuis quelques secondes et pourtant déjà il la fascinait. Les vampires possèdent ce que l'on peut appeler un sixième sens qui leur permet de ressentir ce que leurs proies ressentent. Ils peuvent ressentir leur peur, leur peine, leur désir ou encore leur colère. Mais cette fois Billie avait du mal à discerner quoi que ce soit, tout semblait embrouillé dans l'esprit du jeune homme. Elle redoubla alors de concentration et ressentit quelque chose qui la troubla. Malgré son apparence d'homme mûre, elle avait l'impression d'être face à un enfant. Sa peur était frêle et innocente, il s'était figé comme un petit garçon qui avait fait une bêtise ou qui pensait pouvoir se faire oublier du grand méchant loup s'il cessait de bouger. Billie comprit alors finalement quel genre d'homme était en face d'elle, un skyzophrène. Cette rencontre impromptue s'annonçait dès lors des plus intéressantes. Billie se demandait combien de personnalités ce jeune homme pouvait avoir et surtout si elles étaient toutes aussi innocentes que celle ci.

N'aies pas peur, je ne te veux aucun mal.

Dit elle sur un ton rassurant pour ne pas effrayer le jeune homme. Puis elle se rapprocha encore un peu et se mit devant lui cherchant à capter son regard.

Je m'appelle Billie et toi?

Demanda t-elle sur un ton posé qui se voulait amicale.

[C'est rien je comprends Et j'aime beaucoup ton post!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mad MenLeave Me Alone

avatar

Mad Men ♣ Leave Me Alone
••••••


♦ Messages : 931
♦ Date d'inscription : 19/07/2010
♦ Age : 28




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 30 ans
♦ Groupe: I'am Mad !!!
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Ven 19 Nov - 16:57

Comment décrire une impression d'inquiétude face à une personne qu'on ne connait pas ? C'était vraiment étrange, il n'avait pas encore vu son visage, juste entendu sa voix et sa suffisait pour l'inquiéter autant que ça. En même temps, il faut dire que Ellison à toujours était le plus prudent des 3. Peut être parce que c'est l'enfant, c'est lui qui peut avoir le plus peur des histoires de monstre. Pourtant les enfants sont souvent téméraire, bien plus qu'un adulte qui lui se rend compte du danger. Mais l'enfant n'aurait t'il pas une once de sixième sens qui lui fait ressentir ce que l'adulte ne ressent plus car justement il ne fait plus attention au monde. Les enfants on un regard différent sur le monde, plus enfantin, plus drôle, plus curieux, c'est ça qui fait le différence. Ce n'est pas étonnant qu'ils s'étonnent d'un rien. Un simple bout de cailloux avec une forme étrange peut les faire rêver alors qu'un adulte n'y prêterait même pas attention, après tout ce n'est qu'un cailloux non ? L'expérience du petit garçon lui avait apprit qu'il fallait toujours ce méfier des inconnus, tout comme des gens connus en faite. On est jamais sûr de leur intention. Le curé par exemple, il avait l'air gentil mais derrière ces sourires ce cachait un vrai pervers qui abusait de Cameron sans que personne ne s'en doute. Après ce genre d'expérience, on ce doute facilement que Elli soit du genre méfiant. Ne bougeant pas, il vit bientôt apparaitre devant lui la personne qui lui avait parlé. Une femme. Une jolie jeune femme même, peut être trop jolie pour paraitre sincère.

Elle lui disait de ne pas avoir peur et qu'elle ne lui voulait aucune mal. Il ne savait pas pourquoi mais il ne pouvait pas la croire sur parole. Qui de nous jour peut certifier ne vouloir aucun mal à une personne, et encore plus dans une ville de dingue comme celle ci. La tête baissé, ses yeux eux était levé vers elle, ça lui donnait un petit air de défi et d'arrogance bien particulier. Le petit garçon n'avait pas l'intention de lui parler, à quoi bon, ça maman ne lui à t'elle pas dit de ne jamais parler aux inconnus.


-Ma maman m'a dit de ne pas parler aux gens que je connais pas ! prévient t'il de sa petite voix aigu qui ne collait pas du tout au corps de Cameron.

Elle se présenta mais il s'en fichait. Qu'est-ce qu'elle n'avait pas comprit dans le fait qu'il ne parle pas aux gens qu'il ne connait pas. Derrière ces cheveux brun se cachait peut être de profonde racine blonde ? Il aurait bien voulu partir en courant, mais elle le rattraperai surement. Ce trouvant trop proche d'elle, il fit un pas en arrière et croisa les bras sur la poitrine, ce qui renforçait le fait qu'il se protéger et s'enfermer sur lui même.

-Pourquoi vous m'embêtez ? Je vous ai rien demandé, vous avez fait fuir mon ami !!! Vous êtes MÉCHANTE !!!! beugla t'il d'un air boudeur. D'ailleurs, il lui tourna le dos comme le ferait un enfant qui fait vraiment la tête.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Because I got nowhere to run
And nowhere to hide
I'm running from the enemy inside
I'll fight for my life
Because I want to survive
This is the end of me
I am the enemy
(c) gif by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Own of a VAMPIRE is to KILL


avatar

••••••


♦ Messages : 107
♦ Date d'inscription : 25/09/2010
♦ Age : 30




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 757 ans
♦ Groupe: Vampires
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Mer 1 Déc - 22:19

L'homme répondit à Billie que sa mère lui avait dit de ne pas parler aux inconnus. Le vampire avait donc raison, elle était bien en face d’une personne qui possédait plusieurs personnalités et qui se prenait pour un enfant. Voir un homme d’une trentaine d’années parler encore comme un enfant était assez déroutant même pour un vampire. Surtout que ce n’était pas la première fois que Billie rencontrait une personne souffrant de ce trouble de la personnalité, mais c’était toujours impressionnant. La jeune femme avait en effet déjà rencontré des schizophrènes mais celui dont elle se rappelait le plus était un homme d’une quarantaine d’années qui, le jour, était un homme banale incapable de faire du mal à une mouche et qui, la nuit, se prenait pour un vampire. Chaque nuit, il parcourait les rues de New York à la recherche de sang frais et tuait sans une once d’hésitation. Très vite, ces meurtres avaient fait la une de tous les journaux, un tueur en série qui vidait ses victimes de leur sang, se prenant pour un mythe, un vampire. La nouvelle ne tarda pas se propager dans le monde de la nuit et tous les vampires se mirent à la recherche de ce fou qui mettait en péril leur existence. Les vampires agissaient toujours en toute discrétion, ne laissant jamais de preuve derrière eux. C’était une sorte de règle implicite, pour le bien de tous, ils ne devaient jamais révéler leur existence. Cet homme n’était pas un vampire mais il semblait bien les connaître. Peut être avait il été l’adepte de l’un d’entre eux… Billie ne le sut jamais mais il en savait assez pour que ses meurtres ressemblent vraiment à ceux qu’un vampire aurait pu commettre. A force de tuer, il effrayait une bonne partie de la population et les victimes étaient plus méfiantes, les vampires avaient donc plus de mal à chasser et cela ne leur plaisait pas du tout. Voilà pourquoi ils s’étaient tous mis à sa recherche. Finalement, c’est Billie qui réussit à le retrouver alors qu’il était en chasse de sa nouvelle proie. Le vampire se fit alors passer pour une femme sans défense et laissa le tueur l’amener chez lui. Là bas, elle eut le temps de parler avec lui, il se prenait réellement pour un vampire et Billie fut très surprise de voir avec quelle conviction il y croyait. Mais ce n’est pas ça qui l’empêcha de boire son sang.

Mais cette histoire était du passé, Billie était face à un nouveau cas. L’homme ajouta alors qu’elle était méchante car elle avait fait fuir son ami, Billie ne comprenait pas un seul mot de ce qu’il disait. Voyant qu’elle ne pourrait avoir une vraie conversation avec cette personnalité, elle attrapa l’homme par le cou et serra comme si elle voulait l’étrangler. Puis elle le regarda droit dans les yeux et utilisa son don hypnotique pour réveiller une autre personnalité et faire disparaître celle-ci.


Je veux parler à quelqu’un d’autre.

Dit elle sur un ton sec. Billie était impatiente de voir qui allait lui répondre, quelles autres personnalités avaient élus domicile au sein de cet esprit. Sentant que son pouvoir hypnotique avait fonctionné, le vampire recula d’un pas pour le laisser parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mad MenLeave Me Alone

avatar

Mad Men ♣ Leave Me Alone
••••••


♦ Messages : 931
♦ Date d'inscription : 19/07/2010
♦ Age : 28




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 30 ans
♦ Groupe: I'am Mad !!!
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Ven 3 Déc - 23:19

Le petit garçon n'était vraiment pas rassuré de voir cette femme trainer à coté de lui. Il le cachait mais elle lui faisait peur. Pourtant, elle ne lui avait pas fait de mal, mais si l'animal avait fuit c'est qu'elle devait être mauvaise, comme presque toutes les personnes qui sont coincés dans cette foutu ville. Son regard se porta sur elle, il cachait sa peur du mieux qu'il pouvait, mais ses jambes tremblaient presque. En plus, malgré ce qu'il lui avait dit, elle n'avait pas l'air décidée à le laisser un peu tranquille. Que devrait t'il faire ? Prendre ses jambes à son cou et partir loin très loin. Sauf que si elle le poursuit et qu'elle le rattrape ça pourrait mal se finir. Ho que c'est dur de choisir quoi faire quand on est dans une situation pareille. Ellison aurait bien voulu reculer, mais la main blanche de la jeune surgit de nul part pour l'attraper par le cou. Ho sa y est il avait peur, son corps tremblait de partout. Le petit bonhomme se demandait comment il arrivait encore à tenir debout avec ses jambes qui tremble autant et devenu aussi molle que du coton. De la sueur lui semblait apparaitre sur sa peau et perlé le long de son front pour glisser sur sa joue, en faite c'était des larmes de peur qui coulaient de ses yeux.

-Me faite pas de mal, madame ! J'ai rien fais...
pleurnicha t'il en espérant qu'elle finirait par le lâcher.

Au lieu de le lâcher, elle le fixa droit dans les yeux et demanda à parler à quelqu'un d'autre. A quelqu'un d'autre ? Nan, mais elle était complétement barré celle ci. Mais puisse qu'elle le demande, Ellison ne va pas s'attarder bien longtemps dans une situation si dangereuse. Qui allait donc prendre la place du petit garçon ? Cameron ou Blackwood, la est toute la question. Elle l'avait lâchée et avait légèrement reculé. Le jeune homme passa sa main sur son cou, la ou elle l'avait attrapé, il fronça un peu les sourcils puis la regarda avec un petit sourire amusé avant de lancer :


-Doucement poupée ! On abime pas la marchandise !


L'attitude qui était celle d'un petit garçon avait bien changé. La voix avec laquelle il parlait était à présent "normal", un poil grave. Il se tenait droit, sa carrure semblait bien plus impressionnante qu'avant, des épaules plus carré, plus musclé, et aussi plus grand. Sa façon de se tenir aussi était beaucoup plus viril et masculine. Blackwood était là, son sourire témoignait d'ailleurs qu'il était ravi d'avoir piqué la place à Ellison. La délicieuse créature devant lui était vraiment très alléchante. Il avança vers elle et lui tourna autour en la reluquant de la tête au pied en faisant un magnifique haussement de sourcil en voyant ses fesses et sa poitrine. Ho oui, c'était beau tout ça, très appétissant.

-Puis-je savoir ce que vous me voulez charmante créature ? demanda t'il avec son sourire le plus charmeur tout en continuant à la contempler.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Because I got nowhere to run
And nowhere to hide
I'm running from the enemy inside
I'll fight for my life
Because I want to survive
This is the end of me
I am the enemy
(c) gif by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Own of a VAMPIRE is to KILL


avatar

••••••


♦ Messages : 107
♦ Date d'inscription : 25/09/2010
♦ Age : 30




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 757 ans
♦ Groupe: Vampires
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Ven 17 Déc - 0:28

Reculant d’un pas, Billie observait l’homme, impatiente de découvrir une autre de ses personnalités. Lorsqu’il fronça les sourcils elle sut qu’elle était en face de quelqu’un d’autre. Son regard était plus sombre, il semblait plus confiant et n’avait plus peur d’elle. « Doucement poupée ! On abime pas la marchandise ! », il n’y avait plus aucun doute, la personnalité avec qui elle parlait quelques secondes plus tôt avait disparu pour laisser place à une personnalité bien différente. Tout avait changé chez lui, sa façon de se tenir, de la regarder et même sa voix. Très vite, le vampire remarqua que le regard de l’inconnu avait changé, il ne la regardait plus avec crainte, il osait la fixer dans les yeux. Elle était face à un homme, un vrai et cela la fit sourire. Elle était amusée de voir que deux personnalités si différentes pouvaient cohabiter dans un même corps. Et apparemment, Billie ne le laissait pas indifférent. Il semblait apprécier la vue qui lui était offerte et le vampire devait bien avouer qu’elle n’était pas, elle non plus, insensible à ses charmes. Il était un homme très séduisant à la carrure imposante et au regard charmeur. Il avait du en briser des cœurs dans sa vie, elle le sentait, il était sans aucun doute un coureur de jupons. L’homme s’approcha alors d’elle, il tourna même autour du vampire comme pour inspecter sa nouvelle proie, vérifier qu’elle était à la hauteur de ses attentes. Billie le laissa admirer sa silhouette, elle n’appréciait pas vraiment qu’on la regarde de la sorte, mais comme toutes les femmes, elle aimait se sentir désirer, surtout par un homme aussi séduisant. « Puis-je savoir ce que vous me voulez charmante créature ? », lui demanda t-il ensuite.

Que tu me regardes dans les yeux pour commencer…

Répondit-elle sur un ton plus léger. Billie connaissait bien ce genre d’hommes, ils pensent tous être irrésistibles et pouvoir avoir toutes les femmes qu’ils veulent. Mais aussi séduisants soient-ils, le vampire avait pour habitude de se montrer distante avec eux, histoire qu’ils comprennent qu’il en fallait bien plus pour la séduire. Détournant son regard, Billie fit quelques pas vers une voiture ou plutôt ce qu’il en restait, une Chevrolet Camaro. Le vampire regarda à l’intérieur comme un chasseur de trésor explorant une épave perdue au fond des océans. Elle aimait découvrir les vestiges du passé, espérant toujours trouver une perle rare. Cela la renvoyait toujours à un souvenir, une époque de sa vie et elle adorait cela. Sa vie n’avait peut être pas toujours été des plus agréables mais Billie aimait se remémorer les siècles qu’elle avait passé à parcourir le monde. Les magnifiques paysages qu’elle avait vu, les monuments qu’elle avait pu admirer, les autres vampires qu’elle avait rencontrer ou encore les festins qu’elle avait fait. Prisonnière de cette ville elle n’avait rien d’autre que ses souvenirs pour s’évader un peu et se changer les idées.

… Et que tu me dises ton nom pour continuer.

Ajouta t-elle en se retournant vers l’inconnu.

[HJ: Désolée pour le retard en espérant que ma réponse te plaise]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mad MenLeave Me Alone

avatar

Mad Men ♣ Leave Me Alone
••••••


♦ Messages : 931
♦ Date d'inscription : 19/07/2010
♦ Age : 28




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 30 ans
♦ Groupe: I'am Mad !!!
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Sam 18 Déc - 23:14

La charmante demoiselle se trouvant devant ses yeux était pour le moins des plus appétissante. Non, Blackwood n'est pas cannibale, il ne compte pas la manger. Elle est appétissante dans le sens ou son corps est vraiment désirable. Oui, elle était vraiment magnifique, et comment un être vil et coureur de jupon comme lui pourrait ne pas avoir envie d'y gouter. Ho ça serait bien difficile d'y résister. Et puis pourquoi y résister ? En plus de ça, elle avait l'air d'avoir un certain caractère, est les femmes de caractère ça à le don de l'exciter encore plus. En tournant autour d'elle pour admirer le sublime corps qu'elle possédait, il ne pouvait pas s'empêcher de s'imaginer en train de faire glisser ces vêtements sur sa peau. La jeune femme mystérieuse, car oui c'est le cas de le dire lui demanda de la regarder dans les yeux. C'est que ça devient très intéressant. Il finit de tourner autour d'elle pour se poster devant et la regarder avec ses beaux et profond yeux bleus.

-Dites moi, vous ne comptiez quand même pas m'intimider en vous demandant de vous regarder dans les yeux ? Je ne suis pas le genre d'homme à être impressionnable ou timide, confia t'il avec un petit sourire.

Elle pourrait être facile, mais non, quelque chose lui disait qu'elle avait envie de jouer, envie de le faire marcher. Ce n'est pas une chose si dérangeante que ça. Quand il y a du challenge, c'est toujours plus intéressant. Son regard toujours rivé au sien, il gardait le sourire. Si elle voulait jouer, alors il allait jouer. Elle finit par s'écarter pour aller vers une voiture. Black la suivit du regard, regard qui s'attarda un instant sur son postérieur, suivit d'un petit haussement de sourcil de contentement. A son tour, il s'approcha de l'épave qu'elle regardait. Autrefois cette voiture devait être un véritable bolide, une machine magnifique, mais qui aujourd'hui n'est plus qu'un tas de ferraille sans grand intérêt. Quoi, c'est une vieille Camaro ? Et alors, il devrait s'y intéresser ? Blackwood se fou pas mal des voitures, ce n'est qu'un bien matériel sans grand intérêt. Ok, ça vous donne l'air classe et riche, mais c'est tout. Certain diront que ça les aides à avoir plus de filles dans leur lit. C'est faux ! Ne croyez jamais un mec qui vous dit qu'il couche avec un tas de fille juste grâce à sa super caisse. Car si le type en question et moche comme un poux, il restera moche comme un poux, et c'est pas ça super Porche qui lui ferra choper plus de jolie nana dans son pieux. La jeune femme avait l'air d'apprécier ce vieux tas de taule. Tant mieux pour elle, mais Wood ne s'attardera pas à parler moteur. Avant qu'il ne dise quoi que ce soit de plus, elle se retourna vers lui, tout en lui demanda son nom. Le fou s'approcha un peu plus, et passa un bras de chaque coté de le demoiselle, de manière à ce qu'il soit appuyé contre la voiture, la fille entre, ne pouvant pas vraiment s'échapper. Bien qu'il n'y ait rien de menaçant dans ce geste.


-Hum...et qu'est-ce que je gagne si je te dis mon nom, murmura t'il d'une manière aguicheuse. Je ne suis pas un garçon facile...ironisa t'il, je pourrais même être un peu timide ajouta t'il en rapprochant un peu plus son corps du sien. Ou alors, je pourrais être du genre très collant susurra t'il à l'oreille de la brune en se collant presque à elle.

Est-ce risquait de se frotter de si prêt à une inconnue ? Oui. Non. Non. Oui...le danger à toujours était très stimulant pour Wood, c'est surement pour ça qu'il test ce rapprochement improvisé. Elle pourrait lui mettre une gifle, une droite ou un autre coup très douloureux. Mais non, il n'a pas peur, pourquoi vivre ça vie si on ne prend pas de risque.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Because I got nowhere to run
And nowhere to hide
I'm running from the enemy inside
I'll fight for my life
Because I want to survive
This is the end of me
I am the enemy
(c) gif by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Own of a VAMPIRE is to KILL


avatar

••••••


♦ Messages : 107
♦ Date d'inscription : 25/09/2010
♦ Age : 30




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 757 ans
♦ Groupe: Vampires
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Dim 26 Déc - 23:11

Alors que Billie se retournait pour demander à l’inconnu son nom, elle vit qu’il s’était rapproché d’elle et cela n’était pas pour lui déplaire. Même si le vampire se montrait distante, elle devait avouer qu’elle le trouvait très séduisant. Elle appréciait le mystère et le charisme qui se dégageaient de cet homme. Il avait une grande assurance et un franc parlé qui lui plaisaient beaucoup. Il semblait également courageux et téméraire, deux qualités que Billie appréciait beaucoup. L’homme ne lui donna d’ailleurs pas son nom et préféra se rapprocher encore un peu plus d’elle. Billie pouvait entendre les battements de son cœur, elle ne le laissait pas indifférent et cela lui plaisait, elle aimait plaire aux hommes. Le vampire ne put alors s’empêcher de fixer le cou de l’inconnu, elle avait très envie de boire son sang. Mais elle saurait se retenir, pour l’instant… L’inconnu passa ensuite ses bras autour de Billie comme pour la piéger et l’empêcher de s’enfuir. Le vampire savait très bien qu’elle ne risquait rien et le laissa donc faire, impatiente d’entendre ce qu’il allait lui répondre. Il se rapprocha alors encore un peu plus d’elle pour lui murmurer quelques mots à l’oreille. Billie esquissa un sourire, si seulement il savait, si seulement il savait ce qu’elle était, un vampire qui avait tué et but le sang de tant d ‘hommes depuis des siècles. Elle se demandait comment il réagirait. Prendrait-il peur avant de s’enfuir en courant ou prendrait-il le risque de continuer son jeu de séduction ? Billie avait du mal à l’imaginer entrain de s’enfuir, il semblait courageux et sûr de lui, un vampire ne l’effraierait sûrement pas, elle penchait donc plus pour la deuxième solution, du moins elle l’espérait. Elle serait très déçue de le voir fuir. Billie n’avait pas envie d’attendre pour connaître la réaction de l’inconnu, grâce à sa vitesse et sa force surhumaine, elle inversa la situation et plaqua l’homme contre le capot de la voiture, serrant sa main autour de son cou.

Et bien j’espère que tu n’es ni l’un ni l’autre.

Dit elle en le fixant droit dans les yeux. Billie laissa alors ses pupilles devenir rouges et ses canines sortirent. Elle lui montrait son apparence de vampire, de prédateur dangereux capable de le tuer en une fraction de secondes. Bien sûr elle n’en avait pas envie, elle le trouvait bien trop intéressant pour cela, elle avait envie d’en savoir plus sur lui. Elle n’avait pas du tout envie de le tuer, bien qu’elle ait très envie de boire son sang.

Alors ? Toujours envie de jouer ?

Demanda t-elle avec une pointe de défi dans la voix. Maintenant qu’il savait qu’elle était un vampire, Billie se demandait ce qu’il allait faire. Généralement, ses proies prenaient la fuite en hurlant ou en pleurant. Il était même déjà arrivé que certains s’évanouissent en voyant ses pupilles changer de couleurs et ses canines sortir. Très rares étaient les courageux qui osaient rester et affronter Billie. A part les chasseurs et les adeptes des vampires, tous s’enfuyaient sans exception. Elle était donc très impatiente de voir comment l’homme allait réagir face à cette révélation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mad MenLeave Me Alone

avatar

Mad Men ♣ Leave Me Alone
••••••


♦ Messages : 931
♦ Date d'inscription : 19/07/2010
♦ Age : 28




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 30 ans
♦ Groupe: I'am Mad !!!
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Mer 29 Déc - 22:29

Wood commençait à s'amuser. De toute manière, il ne lui faut pas grand chose pour s'amuser. Une jolie fille et c'est bon, il est heureux. Et justement, il avait une somptueuse jeune femme devant ses yeux, ho ça pour se rincer l'œil, il se le rinçait. Elle était légèrement pulpeuse, et qui le sait. Le genre de femme qui sait ce mettre en valeur et séduire un homme. Ce qui veut dire qu'elle n'est surement pas craintive ou du genre à être choqué par des paroles un peu trop grossière ou "chaude". Ho oui, elle avait vraiment tout pour plaire à Blackwood, son genre de femme préféré, celle avec qui il peut s'amuser comme un petit fou pendant des heures et en redemander encore après. Il tournait autour d'elle et se rapprochait pour voir si elle allait reculer, ou bien rester et apprécier ça. Un tas de femme serait déjà partie, mais elle non, elle resta statique à ce laisser faire par le fou. Une femme courageuse, voila encore un point que le jeune homme apprécie. Il était tellement proche d'elle que s'en était impolie, ça aurait même suffit à faire défriser la permanente de la reine d'Angleterre. Sans qu'il ait le temps de rien voir, la situation se retrouva inversé. Lui se tourna dos à la voiture, la jeune femme devant, le tenant par le cou. Ho mais c'est que ça devient intéressant. Une chose est sur, c'est qu'elle ne devait pas être normal, en tout cas pas à 100%. Aucun humain ne peut être aussi rapide, et elle l'est beaucoup trop.

-Houuu, mais c'est que ça devient chaud...souffla t'il.

Elle le tenait toujours par le cou, ça ne le dérangeait pas, il n'avait pas peur. Il n'eut même pas peur quand il vit ces yeux virer au rouge, et de longue canine apparaitre dans sa belle dentition. Un vampire, il aurait du s'en douter. Si elle croyait lui faire peur, elle pouvait toujours attendre que les poules aient des dents. Ce n'est pas un vampire, ni même un loup garou ou un fantôme qui fera peur à notre homme. Elle lui demanda s'il voulait toujours jouer. Qu'elle question ! Il se mordit la lèvre inférieur et laissa apparaitre un grand sourire sur ses lèvres. Une femme pareille ça se trouve pas à tous les coins de rue.


-J'ai été un très vilain garçon...confia t'il sur un ton coquin.

Il attrapa le bras qui le maintenait au cou et le poussa ou du moins lui fit comprendre de lâcher prise. De toute manière, il ne s'enfuirait pas, il s'amusait trop pour ça. Une de ses mains s'égara sur les hanches de la demoiselle et il se redressa un peu et l'invita à se rapprocher.


-Alors poupée...qu'est-ce que tu attends...pour jouer avec moi... murmura t'il alors que son visage était dangereusement prés du sien.

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Because I got nowhere to run
And nowhere to hide
I'm running from the enemy inside
I'll fight for my life
Because I want to survive
This is the end of me
I am the enemy
(c) gif by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


The Own of a VAMPIRE is to KILL


avatar

••••••


♦ Messages : 107
♦ Date d'inscription : 25/09/2010
♦ Age : 30




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 757 ans
♦ Groupe: Vampires
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Jeu 13 Jan - 3:01

Comme Billie s’en était douté, elle ne vit aucune peur dans le regard de l’inconnu, il semblait même amusé par la situation. Il n’était même pas choqué de voir qu’elle était un vampire, ni même d’apprendre l’existence de ces derniers. Il avait donc déjà rencontré des vampires avant elle, pas vraiment étonnant dans une ville comme Bodie. Face à tant de courage, le vampire esquissa un sourire, ravie de voir qu’il n’avait pas tenté de prendre la fuite, enfin un humain qui se distinguait des autres. Lorsqu’elle lui demanda s’il avait toujours envie de jouer, Billie connut immédiatement la réponse lorsqu’elle vit un grand sourire se dessiner sur son visage. Non seulement il n’était pas choqué, ni effrayé, mais en plus, il semblait ravi d’être face à un vampire. Avec une assurance rare chez les humains, l’homme lui attrapa le bras et le repoussa pour qu’elle le lâche. Billie le laissa faire, intriguée par cet humain qui osait lui tenir tête sans même sourciller. Lorsqu’il posa une main sur sa hanche, le regard de Billie changea, il allait un peu trop vite pour elle. Elle avait connu la belle époque où les hommes savaient prendre leur temps pour charmer une dame et elle n’était pas du genre à se laisser séduire aussi rapidement. Rapprochant son visage du sien, l’inconnu l’appela « poupée », la réaction de Billie ne se fit pas attendre.

Je ne suis pas une poupée.

Dit elle en le regardant droit dans les yeux. Et après avoir esquissé à nouveau un léger sourire, elle planta ses crocs dans le cou de l’homme, épanchant sa soif de sang frais. Elle ne but cependant que quelques gouttes, elle voulait le garder en vie. En buvant son sang de la sorte, elle avait voulu lui faire comprendre qu’il ne serait pas aussi aisé de la séduire.

A bientôt.

Lui murmura t-elle à l’oreille avant de disparaître dans la nuit grâce à sa vitesse surhumaine. Billie était comme ça, elle aimait faire des sorties théâtrales, elle aimait qu’on se souvienne d’elle. Le vampire retourna alors dans son repère sans tarder dans les rues de Bodie. Les chasseurs étaient bien trop nombreux dans cette ville pour qu’elle puisse se promener quand et où elle le souhaitait. C’était d’ailleurs la chose la plus difficile à supporter depuis qu’elle était arrivée dans cette ville. Sa liberté lui manquait terriblement. Elle pensait souvent à sa vie New Yorkaise, à son night club et à ses amis là bas. Tout ça n’était désormais plus qu’un souvenir qu’elle se remémorait avant de s’endormir, chaque jour à l’aube. Car même si elle pouvait supporter la lumière du jour comme tous les vampires, Billie faisait partie de ceux qui aimaient respecter les traditions. Dormir le jour, vivre la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mad MenLeave Me Alone

avatar

Mad Men ♣ Leave Me Alone
••••••


♦ Messages : 931
♦ Date d'inscription : 19/07/2010
♦ Age : 28




♦ WHO. I. AM. ? ♦
♦ Âge: 30 ans
♦ Groupe: I'am Mad !!!
♦ Relations:


MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   Jeu 13 Jan - 20:27

Une vampire, ça devait sérieusement lui faire peur ? Blackwood est loin d'être du genre peureux, peut importe la créature. C'est l'alter égo le plus mauvais de Cameron et aussi le plus surprenant et plein de surprise. Parfois, on pourrait facilement l'associer au démon et penser que s'en est un. Il ne connait pas la peur, absolument pas. Cet personnalité, à été crée par l'inconscient du petit garçon quand il était enfant. A chaque fois qu'il devait se rendre à l'église, il ressentait une peur terrible à cause de ce prêtre qui ne lui voulait pas que du bien. Avec le temps, Black à finit par apparaitre et à sortir au grand jusqu'au jour ou il a commit l'irréparable en tuant l'homme d'église. Oui, notre monstre ne ressent pas la peur, c'est un hors la loi, il fait ce qu'il veut quand bon lui semble. Alors pourquoi devrait t'il partir la queue entre les jambes devant un humain à canine...foutaise !

La jeune femme, même si elle ne le montrait pas avait l'air quelque peu déstabilisée de voir l'homme rester presque de marbre devant son spectacle. Comme tout les autres, elle s'attendait à ce qu'il cri ou qu'il parte en courant comme une mauviette. Mais non, hélas ce n'est pas le cas. En tout cas, il comprenait que ça puisse être étrange et déstabilisant pour elle, les vampires ne se croit t'il pas plus fort que les humains ? Tout ça car ils ont des dents pointus, la vitesse et plein d'autre chose. Elle n'avait pas l'air non plus d'apprécier d'être considéré comme un objet aux yeux du jeune homme. Le terme "poupée" ne lui plaisait pas. C'est bien dommage car c'est bien mignon comme appellation, elle devrait même ce sentir flatté. C'est pas comme s'il s'adressait à elle en l'appelant "boudin".

Blackwood ne s'attendait pas à ce qu'elle le morde. Il n'eut pas peur pour autant, en faite il y avait un coté excitant la dedans. C'était même agréable...il se pourrait que Wood soit un peu maso. Il ne faut pas oublier que c'est lui qui se faisait frapper par le père de Cameron et qui subissait tous les sévices que lui infligeait l'homme d'église. Un grand sourire étira de nouveau ses lèvres, finalement c'était amusant, mais ce serait bien si elle ne le tuait pas. Quelque chose lui disait qu'elle ne le viderait pas de son sang, pas maintenant, si elle voulait vraiment le tuer, elle n'aurait pas perdu son temps à discuter avec lui. Quand elle fut rassasiée, elle lui dit "a bientôt" et se volatilisa, le laissant seul contre la voiture. Il porta sa main droite à son cou la ou elle l'avait mordu et grimaça légèrement. Ce n'était qu'un échauffement, le jeu de séduction continuera la prochaine fois, c'est certain.


[Sujet Finit]

*.*.*.*.*.*.*.*.*.*

Because I got nowhere to run
And nowhere to hide
I'm running from the enemy inside
I'll fight for my life
Because I want to survive
This is the end of me
I am the enemy
(c) gif by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

••••••







MessageSujet: Re: MELANCHOLY [PV CAMERON]   

Revenir en haut Aller en bas
 

MELANCHOLY [PV CAMERON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Man's Land V1.2 :: Les alentours du village :: Le cimetière de voitures-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com